Guides des bonnes pratiques

Les guides des bonnes pratiques (GBP) de la construction en terre crue sont des documents normatifs, c’est-à-dire qui « donnent des règles, des lignes directrices ou des caractéristiques, pour des activités ou leurs résultats ». Ils constituent une référence pour l’ensemble des professionnels concernés directement ou indirectement par le bâtiment. Leur objectif majeur est de contribuer à créer des rapports de confiance entre les praticiens – concepteurs, bâtisseurs, ingénieurs, etc. -, et les maîtres d’ouvrages, bureaux de contrôle, assureurs et autres professionnels qui sont parties prenantes dans des ouvrages en terre crue. Les guides peuvent les aider à juger de la qualité des réalisations. Le succès des ouvrages en terre crue tient en effet à la co-réalisation des projets sur la base d’un partenariat établi le plus en amont possible entre leurs différents acteurs.

Un guide des bonnes pratiques détermine les performances que doit atteindre un ouvrage contenant de la terre crue et constitue de ce fait une référence pour rédiger un cahier de clauses techniques générales applicables contractuellement. L’établissement des clauses techniques particulières repose sur la réflexion et l’expérience de la personne responsable de la construction en terre crue et fait l’objet d’une négociation entre les différentes parties intéressées au projet.

Ces guides sont issus d’un travail collectif qui a réuni les différents métiers en rapport avec la construction mettant en œuvre les techniques de terre crue utilisées en construction neuve et en restauration de l’ancien. Le matériau terre étant multiple de par la diversité des terres et les techniques de mise œuvre, édicter des règles uniques valables pour tous et partout ne pouvait être la méthode correcte, le savoir-faire étant déterminant. Les praticiens de la construction en terre se sont donc réunis par technique pour exposer leurs bonnes pratiques afin qu’elles servent de référence.

Dans les cas où les éléments fournis par les constructeurs ne suffisent pas à résoudre des problèmes de conception et de dimensionnement, les guides ont été conçus pour ouvrir la discussion afin d’aider à l’aboutissement des projets.

Ils ne sont cependant pas des manuels pédagogiques et ne se substituent ni à une formation, ni à un apprentissage. La pratique de la matière et des techniques reste le seul moyen d’acquérir des compétences réelles.

En revanche, afin de ne pas bloquer les innovations, il a été choisi de privilégier l’obligation de résultat qui consiste à définir les contraintes auxquelles est soumis l’élément d’ouvrage particulier, puis à concevoir et réaliser celui-ci en fonction. Les descriptions de moyens sont par conséquent soit absentes, soit très généralistes, soit placées en note ou encadré (texte non normatif) afin que ces moyens ne soient pas considérés comme les seules bonnes pratiques au détriment d’autres potentiellement capables d’aboutir au même résultat.

Il existe une diversité de techniques de construction en terre crue qui se déclinent selon les territoires, selon les savoir-faire des artisans, praticiens et entreprises, et suivant les besoins et détails techniques élaborés pour chaque projet. C’est pourquoi l’approche normative des Guides des bonnes pratiques et le positionnement de la Confédération Terre Crue sont fondés sur le principe d’une obligation de résultat plutôt que sur celui d’une obligation de moyens (voir : article « La normalisation au service de la construction. Le point de vue du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment », Laurence Le Gall, directrice du CSTB entre 2008 et 2015, explique que cette approche est amenée à se généraliser dans le secteur du bâtiment. Source : Annales des Mines – Responsabilité et environnement, vol. 67, no. 3, 2012, pp. 39-43).

Les guides des bonnes pratiques sont au nombre de six, reprenant six techniques de terre crue en vigueur :

Lien vers :Guide des bonnes pratiques PISE

Lien vers : Guide des bonnes pratiques BRIQUE DE TERRE CRUE

Lien vers :Guide des bonnes pratiques BAUGE

Lien vers :Guide des bonnes pratiques TORCHIS

Lien vers :Guide des bonnes pratiques TERRE ALLÉGÉE

Lien vers :Guide des bonnes pratiques ENDUIT EN TERRE

Il est à noter que le guide des bonnes pratiques des enduits en terre concerne les enduits sur supports autres que la paille et autre que les supports composés de terre crue pour lesquels des Règles Professionnelles existent déjà.

Casaux, F., Marcom, A., Meunier, N., & Morel, J.-C. (réseau Ecobatir, FFB, SCOP BTP, ENTPE), Règles professionnelles – Enduits sur supports composés de terre crue, éditions Le Moniteur, Paris, 2013. Traduction anglaise : French code of practice for plasters for earthen walls, C. de Gramont, T. Kremer, & E. Guillier, Eds.

Lien vers :Guide des bonnes pratiques COMPLET à visionner en ligne

Lien vers :Guide des bonnes pratiques COMPLET à imprimer chez soi

Lien vers :Guide des bonnes pratiques COMPLET à acheter au format A5

Les guides sont des documents évolutifs soumis aux retours d’expérience et commentaires des professionnels. Si vous souhaitez compléter le travail initié, accédez au formulaire de révision du Guide :

Lien vers :FORMULAIRE-révision guide.odt / FORMULAIRE-révision guide.pdf

Pour être prise en compte dans les discussions, toute modification de texte doit absolument être :

Insérée dans le formulaire, en respectant les cases de chaque colonne

Accompagnée d’une proposition de reformulation

Identifiable par votre nom inscrit dans la colonne

Rédigée de manière courte.

Adresse de dépôt des remarques et reformulations : gbp@conf-terrecrue.org